EC 2013- St Peter Ording 21-27 sept.

Le meilleur des championnats (merci à Frogsails)

KVV tient son champion !

KVV tient son champion !

Suite et Fin (27/09)

Toutes les classes ont couru au moins une manche.

Quentin prend la place de second en promo ainsi que Benoît en standart. Pour KVV, Kevin prend la troisième place de la dernière manche et conserve sa place de leader à 2 et 3 points de ses poursuivants.

Désolé pour le retard à l’affichage mais la journée d’hier fût bien besogneuse, porteuse de stress, d’émotion  mais aussi pleine de déceptions, de bonheur pour d’autres. En tous les cas ce fût une journée bien occupée. Les vainqueurs et les autres sont allés fêter ça dignement après la remise des prix et le repas qui ont suivis. Pour lors, par encore de nouvelles des combattants de la nuit …

Au final, un Français monte sur la plus haute marche du podium pour quatre titres sur cinq, seul le titre en Classe 2 échoit à un Belge. Les champions d’Europe sont : Alban Morandière en Classe 5, François Xavier Fiquet en Classe Promo, Kevin Mingot en Classe Standart et Antoine Giret en Classe 3.

Chez les dames, Charlotte Lambert monte sur la plus haute marche en Classe Promo, ainsi qu’Anne Lefèvre-Denut en Classe Standart.

Outre le titre de Kevin, assez bonne moisson chez les Bretons, deux places de troisième en Classe Promo et et Classe Standart avec Quentin Alvarez et Benoît Lefeuvre. Quentin, champion du monde en titre a joué de malchance avec plusieurs incidents matériels qui lui ont couté cher. Les Bretonnes ne s’en sortent pas trop mal non plus avec deux titres de vice-championnes d’Europe en la personne de Kathleen Le Goff chez les Promo et Eloïse Le Lonquer chez les Standart.

La France engrange aussi les titres de champions d’Europe par équipe, en Classe 5, Promo, Standart et classe 3.

Pour finir, bons championnats même si l’organisation a paru parfois un peu « rouillée » dans ses prises de décision et ses choix, mais ce n’est là que la perception d’un spectateur. Les directions de course avaient sans doute de bonne raisons … Même si certains pilotes ont eu la même impression que le spectateur …

Après la CINQUIEME JOURNEE

Les classements généraux provisoires et les podiums des manches du jour.

La nuit fut très pluvieuse puis tempétueuse mais au matin grand ciel bleu, grand soleil et petite b(r)ise de NNE, mais températures en chute libre.

Depuis le vent a légèrement forci. L’organisation continue de faire des siennes. Il était prévu que les STANDART n’ayant pas couru hier soient les premiers sur la ligne de départ. Et bien non, c’est raté, c’est encore les autres classes qui courent en premier (Cl 5 & Promo)

Pas beaucoup de manches courues aujourd’hui.Le vent ayant bien molli dans le courant de la matinée. Pour le promos et les classes 5, c’est fait. Nous attendons les classements généraux. Reste des manches à courir si le temps le permet chez les classes 2 &3 et les STANDART.

Pour notre club, Kevin fini troisième de cette manche et conforte ainsi sa place de leader. mais rien n’est joué encore. 6 ou 7 pilotes, voire plus peuvent encore prétendre sinon au titre mais au moins au podium.

Après la QUATRIEME JOURNEE

Aujourd’hui c’est Pétole braz ha ar glao ! Pour les « estrangers », c’est la grande pétole et la pluie !

De la pluie on en a eu, du vent pas trop.

Grosse frustration en cette journée chez les STANDART.  Premiers sur la ligne de départ le matin, derniers sur cette même ligne le soir mais pour NE PAS courir du tout !

Toutes les autres classes ont couru au moins une manche. L’organisation laisse à désirer en matière décisionnelle et en vitesse d’exécution.

En classe 5, pas de vrai changement. En Promo, Quentin remporte la mise tandis qu’au général provisoire  Kathleen perd sa première place chez les dames, à cause d’une manche un peu ratée due à un  départ un peu … foireux. Pierre est quatorzième au général provisoire.

En Classe 3, les français prennent les quatre premières places et en Classe 2 les «3eme (H. Morel), 4eme et 5eme places. Chez les Bretons, C. Roger fini à la treizième place.

Après la TROISIEME JOURNEE :

Journée du 24/09 .Changement de temps, le vent a beaucoup faiblit durant la nuit et le ciel s’est vraiment couvert.

Belle journée pour Kerurus Voile et Vent (KVV), Kevin remporte les deux manches STANDART de la journée. Le vent ayant molli, un parcours un peu plus technique que le train-train imposé jusqu’à lors, il était tout à son affaire. Dans la deuxième manche c’est Benoît qui prend la seconde place. Ces deux nous ont tenu en haleine jusqu’à la fin avec un chassé-croisé de toute beauté. Assez bonne journée également pour Eloïse.

En classe 5, pour que cela ne devienne pas  une habitude, ce n’est pas les frères Morandière qui engrangent tout, ils laissent une manche à

En Promo, pas de chance pour Quentin qui crève pendant la seconde manche et se retrouve à la troisième place du général provisoire. Rien n’est perdu. Très bonne tenue de Kathleen qui fait un début de championnat formidable. Elle est toujours première chez les dames.

En classe 3, c’est Antoine Giret qui remporte la mise dans les 3 manches.

En classe 2, c’est Honoré Morel qui gagne les trois manches. Christophe Roger (ST Malo) prend la dixième place.

Hier (23), c’était le dernier jour pour les mini-chars. Repas de fin de championnat.

Au classement final des mini yachts notre Vincent fini les championnats moins bien qu’il ne les avait commencé en s’octroyant au final la dix-huitième place. Au total, les cinq premières places reviennent aux Français.

Après la DEUXIEME JOURNEE :

Journée du 23 (M.A.J. 24/09 15H30)

Hier au soir, repas des équipes de France dans un restaurant du patelin. Plutôt bonne ambiance,  même si les pilotes ne se mélangent pas beaucoup, on reste entre gens de même région ou de même catégorie. Coté restauration ce fut simple mais efficace et copieux.

En ce qui concerne les courses, à noter une (dés)organisation bizarroïde. La ligne de départ a été changée de place 3 fois en l’espace d’une heure et demi. La première manche n’a été lancée que près de deux heures après le premier briefing du matin. De plus, les classes 2 et 3 n’ont couru aucune manche pour cause de « ravins » sur le parcours.

En cette journée du 23 chez les Promo, les bretons ont su tirer leur épingle du jeu. Quentin (Cherrueix) gagne une manche et fini second à l’autre. Xavier et Pierre (Cherrueix) ne peuvent faire mieux que 9 et 13 respectivement. Chez les dames, Kathleen (Cherrueix) signe une belle performance en terminant 10eme et première féminine malgré des points de pénalités reçus après qu’une de ses coéquipières ait porté réclamation.  Ce qui prouve la grande probité des membres de l’équipe ne France qui n’hésitent pas à se dénoncer les uns les autres … Ou alors ? Y aurait-il autre chose ?

Il est vrai que ce championnat d’Europe en classe Promo ressemble plus à une course franco-française qu’autre chose !

En classe 5, triplé français, les Morandière ne laissant à personne la première ou la seconde place. Brice Petit s’adjuge la troisième place.

En Standart, notre Kevin s’en était plutôt bien sorti sur les deux premières manches en prenant la deuxième puis la troisième place mais ne pouvait renouveler cette performance sur la manche suivante après un départ catastrophique empêtré sur la troisième ligne.

L’autre finistérien Cédric signe une belle troisième place dans la troisième manche. L’autre breton Benoît (Cherrueix) gagne la deuxième manche mais cale, lui aussi, dans la troisième.

Plus de photos et d’infos sur

http://www.pbase.com/waltercarels/euro

A noter chez les bretons de très bonnes performances de Quentin et Kathleen en Promo.

Pour KVV, Vincent se comporte plutôt bien malgré la présence de prototypes qui faussent un peu l’esprit et le spectacle des mini yacht, certains chars ressemblent plusà des Promo raccourcis qu’à des mini char. Je doute que certains char rentrent dans le coffre d’une voiture ce qui au départ en état un peu l’esprit…

Pour la continuité du rayon langue de p.

J’en reviens à notre famille d’hier, en plus de la « Tourist Tax » pour accéder à la plage ces braves gens devront garer leur voiture sur un des parkings à proximité. Sur une base quotidienne de 4 heures passées à la plage il leur en coutera 4 euros de plus par jour.  Ce qui porte la douloureuse à 80,50 euros la semaine. Vous vous demandiez pourquoi tant d’allemands choisissaient de passer leurs vacances en Bretagne ? Et bien c’est parce que les châteaux de sable y sont MOINS CHERS ! Voilà pourquoi !

Après la PREMIERE JOURNEE :

Hier soir, bonne performance de Vincent qui termine dans les dix premiers. 4 manches courues sur deux poules (pool cot cot cot codec !).

Début ce matin pour les autres classes. Vent plutôt fort tôt ce matin. Il a plu pendant la nuit.

En classes 2 et 3 une seule manche courue. Chez les français bonne performance d’Hugo Perron qui se classe troisième en classe 3, l’intéressé est satisfait, c’est le principal.

En classe 2, Christophe Roger (St Malo) se classe onzième, pas très content de sa manche ni de son matériel

En Promo deux manches courues, les bretons s’en sortent plutôt bien même si Quentin (Cherrueix) doit se contenter de la onzième place après la casse d’un châssis et une manche de premier. Xavier termine quatrième au général tandis que Kathleen surprend agréablement en alignant une manche de sixième et finie 10 eme au général.

En Standart, Kevin n’est pas content de lui ni de son char « qui ne tire pas »,deux manches courues et une place de 10eme au général (13 et 7), séance de réglages en perspective, tâche rendue un peu difficile car le roulage libre n’est pas autorisé.. Satisfaction en Finistère puisque Cédric  (Plouescat) termine la journée à la deuxième place. Chez les autres breton d’autres bonnes performances, Benoit (Cherrueix) remporte une manche et se classe 4eme au général. Performances régulières pour Eloïse qui termine à la seizième place (16 ET 17).

Quelle que soit la classe, le championnat reste ouvert … Wait and see !

Au rayon ragots et autres pensées, un gros coup de gueule :

J’ai pas mal bourlingué, mais ça je ne l’avais jamais vu avant. Figurez-vous qu’il faut payer TROIS euros par personne (0,50 pour les enfants)  par jour pour accéder à la plage … Et ce n’est pas seulement pour le championnat, c’est quasiment toute l’année comme ça ! Une baignade ? Allez hop là 3 euros !

Pour une famille de trois enfants et PREMIERE JOURNEEpour une semaine de séjour cela fait : 52,50 euros, un peu cher du château de sable ! Et pourtant croyez-moi il y a foule !!! Comme ici tout le monde paye en liquide, les kiosquiers n’ont pas trop l’air d’avoir peur de se faire braquer, et pourtant ils en brassent du liquide.

PREMIÈRE JOURNÉE

Les chars sont biens arrivés hier soir (20/09) vers 19h00 … et nous avec ! 1600 bornes, épuisant !

Vincent était déjà sur place depuis la veille, Kevin, accompagné d’Eloïse (Surf School St Malo) est arrivé ce matin à 5h00 après un voyage quelque peu épique.

Ce matin à 10H00, ils avaient des têtes de déterrés.

AU PROGRAMME AUJOURDH’HUI :

Inscriptions, passage des chars à la jauge, remise des tenues de l’équipe de France et cérémonie d’ouverture en présence de tous les officiels allemands et du président de la FISLY. Pas mal de discours en allemand (Ich verstein nicht !), quelques uns en anglais (much easier !) et tintin en français. A noter un incident, un peu marrant, le drapeau français est tombé pendant la levée des couleurs par la plus jeunes des pilotes de l’équipe de France (Charlotte ) certains ont crié au SABBOTACHE ? On ne le saura jamais.

Les Karts à voile démarrent la compétition à l’heure où nous publions, résultats demain … En attendant voici quelques instantanés :

 

3 Commentaires

  1. Merci Robert pour ces premières photos
    on croise les doigts
    et on attend avec impatience les premiers résultats
    Dom

  2. bon j’avais laissé un commentaire hier sir, mais à priori je ne dois pas être douée !!
    Merci Robert pour les news, on croise les doigts pour nos jeunes
    on attend avec impatience les premiers résultats

  3. c’est vrai d’après la webcam,on n’a pas l’impression que ça roule beaucoup ! ici en Finistère pas de vent mais cagnard
    l’été indien mais in breizh

Laisser un commentaire